L’ODEUR DU SEL

J’ai découvert l’odeur du sel. J’ai réussi à la distinguer de celles du caoutchouc, de la sueur et de l’urine. Alors que notre bateau à moteur approchait, j’ai essayé de compter les yeux et les mains pour avoir une idée de leur nombre. J’ai seulement perçu une masse incommensurable. Un seul corps souffrant. Un corps de femme. Une jeune femme. Continua a leggere “L’ODEUR DU SEL”

Annunci

MAGNOLIO

Avevo parcheggiato l’auto davanti quel muro. Magnòlio de Oliveira si esibì in una decina di pose. In quella scritta c’era il senso di una vita, di tutte le vite vissute, di tutte le vite ancora da vivere.
Poi entrammo in una trattoria. Magnòlio, quella mattina, aveva riso e giocato con i bambini dell’Isola, e sul suo viso c’era ancora il trucco da clown. Continua a leggere “MAGNOLIO”